J'avais déjà abordé ce sujet au début du blog, il y a trois ans. Mais depuis les choses ont un peu changé. Je ne souhaite pas aborder ici l'aspect administratif du problème, mais bien l'aspect pratique.

Quand je suis arrivée ici, Dolly était la seule chienne du quartier à se promener au bout d'une laisse. Le reste de la population canine se divisait entre les meutes de chiens errants qui traversaient la ville en aboyant le soir, et les gros chiens de garde qui passaient leur vie dans les jardins des grandes propriétés ou à la campagne, attachés à une chaîne. Et la plupart du temps, les gens avaient peur des chiens. Les Kazakhs surtout (les Russes sont en général plus cool sur la question). 

Mais en l'espace de trois ans, la démographie canine a augmenté, proportionnellement au niveau de vie des Kazakhstanais. Maintenant, Russes et Kazakhs en possèdent, indifféremment. Parmi mes voisins, c'est vraiment 50/50. Les petits chiens sont à la mode : Spitz, Chihuahuas, Yorkshires et Carlins ont envahi les trottoirs aux heures de promenade. Et certaines personnes sont prêtes à importer de Russie la race de leur choix, quand elle ne figure pas parmi les précédentes. Aussi l'offre les concernant est-elle de plus en plus variée.

 

Donc voici quelques conseils pour bien gérer le séjour de votre chien à Almaty, basés sur mon expérience de bientôt quatre ans :

 

Au moment de choisir un logement :

Beaucoup de propriétaires refusent de vous louer leur appartement/maison si vous avez un chien. Pensez à le préciser à l'agence immobilière au préalable, afin qu'il n'y ait pas de malentendu. Car cela peut vraiment être un problème. Vous finirez bien sûr par trouver un logement qui vous convienne, car il y a toujours des propriétaires "dog-friendly", mais il faut vraiment le préciser à l'avance, pour ne pas perdre de temps ou avoir de mauvaise surprise après !

 

Au moment de partir en vacances :

Je laisse ma chienne au chenil d'Andreï. Ce monsieur s'occupe d'élevage, de dressage et de gardiennage dans une immense propriété située à environ 45 minutes du centre-ville, en banlieue.

Ce n'est pas le grand luxe, mais ça fonctionne très bien. Votre chien bénéficie d'un box individuel chauffé en hiver, la nourriture de votre choix est incluse dans le tarif (environ 30000 KZT soit 150€ pour dix jours, vous pouvez aussi payer en dollars), et il est promené à votre demande. Ils peuvent même passer chercher en ville (et ramener), laver ou dresser votre animal (en russe) si vous le souhaitez et, s'il tombe malade pendant son séjour, il sera soigné gratuitement. Je peux en témoigner : ma chienne a eu droit à un vaccin contre la toux du chenil l'hiver dernier... 

Voici l'endroit :

P1020467

C'était tôt le matin donc il n'y avait encore personne, mais ce grand champ sert à entraîner les chiens (agility, garde etc). Les chiens de compagnie sont promenés dans un autre champ derrière les préfabriqués/containers.

P1020469

Bâtiment en dur contenant divers chenils. Il n'existe pas de boxes à la fois intérieurs et extérieurs, donc il faut choisir entre les deux.

P1020472

Les boxes sont très grands, mais c'est à vous d'amener ce qui fera le confort de votre chien, panier, couvertures, éventuellement tapis...

Bref, si votre chien est du genre rustique, ça lui conviendra très bien. Dans le cas contraire, vous pouvez opter pour d'autres solutions de gardiennage, par exemple chez un particulier, ce qui est tout à fait possible ; dans ce cas, renseignez-vous auprès de l'AIWC.

Autrefois, il était possible de débarquer un beau matin avec l'animal et de le laisser sur place pour dix jours, mais comme je l'ai précisé au début de ce billet, le nombre de chiens domestiques augmentant, il vaut mieux désormais réserver à l'avance, surtout en période d'affluence (genre vacances d'hiver ou d'été). 

Contact ici (ils ont même un p'tit website en anglais, mais il vaut mieux qu'un russophone passe l'appel) :

http://www.k9.kz/eng/index.html

 

La bouffe/Les accessoires :


La marque la plus largement disponible en ville est Pedigree. Personnellement je ne m'embête pas, j'achète mes croquettes au supermarché le plus proche de chez moi. Ils ne vendent que des croquettes pour gros et petits chiens (ce qui reflète bien la population canine ici, y a presque rien entre le chihuahua pour la compagnie et le berger allemand pour la garde). Du coup ma chienne de taille moyenne est nourrie aux croquettes pour petit chien. Enfin aux dernières nouvelles, elle ne s'en porte pas plus mal.

Il existe plusieurs animaleries en ville et elles sont plutôt bien achalandées. Bon, tout est vendu à prix d'or (le panier pour chien à 15000 KZT soit 75€ on l'a bien senti passer), mais pour des paniers, laisses, colliers, vitamines etc., pas trop chers, vous pouvez aussi aller au bazaar. Le seul truc que j'ai du mal à trouver : des os à mâcher de qualité (qui ne provoquent pas de troubles intestinaux quoi...). On peut toujours les remplacer par de vrais os, disponibles dans n'importe quelle boucherie. Celle du Ramstore Furmanova en vend par sacs entiers, tout à droite de son stand. Mais ils contiennent encore de la viande, donc vu la quantité, ils sont à congeler tout de suite et à sortir de temps en temps si votre Médor a été bien sage.

 

Les soins vétérinaires :


Même si comme moi vous avez la chance d'avoir un animal solide, vous devrez quand même vous rendre chez le vétérinaire au moins une fois par an, pour ses vaccinations. J'en avais choisi un au hasard sur la liste fournie par l'AIWC et comme j'en ai été satisfaite, eh bien j'y suis restée. Le cabinet est spartiate mais nickel, et la véto sait s'y prendre avec les animaux, même les plus récalcitrants (j'aime autant vous dire que la mienne ne moufte pas avec elle, ce qui est presque miraculeux ^^). Pareil pour son assistant. J'achète au comptoir de l'entrée mon "fransouski ukol" (vaccin français) pour 6000 KZT (environ 30 €), je rentre dans le cabinet, et en cinq minutes c'est expédié. Je retourne au comptoir pour qu'on me tamponne le passeport du chien et c'est terminé. 

Attention ! Le fameux "fransouski ukol" n'inclut pas le vaccin contre la toux du chenil. Pensez-y avant d'envisager toute solution de gardiennage !

Beaucoup d'amis m'ont rapporté avoir été satisfaits des vétérinaires d'Almaty, d'une manière générale, notamment en ce qui concerne la chirurgie (stérilisation des chats...). 

L'adresse du mien, qui est sans rendez-vous et qui a aussi un service d'urgences (mais il y en a plein d'autres) : 

Animal Medical Clinic
Navoi, 308/1
+ 77272295784, +77017313369

 

Où mon animal peut-il faire ses besoins ?


L'interdiction aux chiens de certaines pelouses est récente et témoigne de la nuisance causée par les excréments aux riverains. Donc si vous vous promenez en ville, je vous recommande de ramasser les crottes de votre animal. Et ce, même si des employés municipaux viennent tout nettoyer plusieurs fois par semaine et si, à ma connaissance, aucune loi ne vous y oblige encore. Il y a trois ans je ne le faisais pas, mais le quartier était moins fréquenté et moins entretenu. Aujourd'hui de plus en plus de propriétaires de chiens ramassent. Ca vous évitera au passage de vous faire engueuler par les passants, qui trouvent ça dégoûtant (car ça l'est, surtout l'été) et n'hésitent parfois pas à vous le dire.

Avec quoi ramasser ?

C'est une excellente question, vu que les sachets spéciaux prévus à cet effet sont loin d'être en vente partout (pour être franche, je n'en ai jamais trouvé). Mais il y a un excellent substitut à ça : il suffit de récupérer les sachets en plastique transparent qui servent à emballer les légumes, au supermarché ou au bazaar. N'hésitez pas à en demander en supplément. Ensuite, pour les jeter, vous n'aurez que l'embarras du choix : à Almaty, on trouve des poubelles quasiment tous les cent mètres. Simple et efficace.

 

Faut-il avoir peur des chiens errants ?

Il y en a de moins en moins, car la municipalité s'en occupe (ainsi que, depuis peu, une association). Cependant, si vous allez vous promener au bord de la rivière, ou près de sites en travaux, vous en croiserez, parfois en meute, et surtout l'hiver. Ca peut avoir quelque chose d'impressionnant, mais la plupart d'entre eux sont pacifiques et certains sont même très amicaux, au point de finir par se faire adopter par les riverains. Comme la petite Gheeta (ci-dessous à gauche), qui traîne depuis deux ans dans mon quartier, joue beaucoup avec ma chienne, se fait nourrir par tout le monde et bénéficie même d'une niche dans une cour d'immeuble :

 

P1010870

Cependant, au cas où vous tomberiez sur des individus agressifs, voici la marche à suivre : ces animaux ont en général peur des humains. C'est votre chien qui les attire, ils n'en ont pas après vous : ils ont peur de vous. Donc n'hésitez pas à vous retourner vers eux en leur faisant fermement signe de partir. Dans la plupart des cas, ça fonctionne.  Au pire ils vous suivront, à distance, sur quelques dizaines de mètres, jusqu'à ce que vous ayez quitté leur "territoire".  Cela ne m'est arrivé que deux fois en quatre ans : plus de peur que de mal !!

Dans tous les cas, évitez de toucher ces animaux, qui ne sont pas vaccinés et peuvent donc être porteurs de la rage, ou tout simplement de choses aussi peu sympathiques que la gale ou les puces. C'est aussi pour cela qu'il est important de bien faire vacciner votre chien chaque année.