Shymkent est une ville du Sud du Kazakhstan, proche de l'Ouzbékistan et de sa capitale Tashkent. Je dirais qu'il y a le même genre de différence entre Almaty/Astana et Shymkent qu'entre Paris et Marseille...

kz map

J'ai trouvé la ville beaucoup plus kazakhe que toutes celles que j'avais pu visiter jusqu'à présent. La langue kazakhe y est plus pratiquée dans la vie de tous les jours (même si bien sûr tout le monde parle aussi le russe) et l'islam y est plus présent. 

Bien que cette visite remonte au mois de mai, il y faisait déjà une chaleur écrasante, genre 40°C à l'ombre ! (Bon, en hiver, apparemment, il neige et il fait -30°C, comme partout ailleurs.) Une mosquée flambant neuve venait d'être ouverte, financée par l'émirat d'Abu Dhabi :

P1050941

Shymkent signifie "ville verte" en kazakh. Elle est en effet renommée pour son agriculture (notamment les tomates, melons et pastèques) et ses parcs, dont voici quelques exemples :

P1050893

 

P1050899

P1050905

Les trois images ci-dessus : Parc du Président, et les suivantes : autres parcs.

P1050914

Vue sur Shymkent.

P1050917

On peut faire du pédalo ou de la barque sur ce petit canal.

P1050924

 

Shymkent est aussi connue pour ses plantes médicinales. Ce dernier aspect est important pour l'économie locale puisqu'on y trouve à la fois une usine de médicaments et toutes sortes de tisanes ! Comme toutes ces plantes poussent à l'état sauvage dans la steppe, il n'est pas rare de croiser des "cueilleurs" sur le bord de la route. Si vous ouvrez la fenêtre de la voiture, vous comprendrez leur concentration rien qu'au parfum qui flotte dans l'air, et qui rappelle un peu l'odeur de la garrigue !

Quant à la gastronomie, on trouve un peu partout des restaurants ouzbeks (dont la cuisine est renommée dans tout le pays), et il serait bien dommage de s'en priver :

P1050934

Plafonds ouvragés...

P1050936

Samsa (pâte feuilletée fourrée à l'agneau, disponible dans des formes plus originales que dans le reste du pays !).

Enfin, n'hésitez pas à aller faire un tour au musée régional, qui renferme des vestiges préhistoriques, une yourte entièrement reconstituée, un grand herbier, et au premier étage des choses plus étonnantes comme des satues de gloires locales (des lutteurs devenus champions olymiques), des reconstitutions de pièces de maison à la russe, ou des objets datant d'une cinquantaine d'années, instruments de musique, machines à écrire, vieilles télés, tricots... Pour les fans de l'époque soviétique comme pour les simples curieux, je pense que ça vaut le coup d'oeil.

 

P1050889

Et dans le jardin du musée, ces statues devenues rares, sortes de totems nomades destinés, il n'y a encore pas si longtemps, à protéger les yourtes.